jbouteiller

Peut on rouler sans debimetre ?

Peut on rouler sans debimetre ?

L’une des choses que vous devez regarder lorsque vous conduisez est votre compteur de vitesse.

Il est en effet important, pour des raisons de sécurité, que vous puissiez conduire à une vitesse raisonnable.

Mais si vous vous retrouvez avec un compteur de vitesse cassé qui ne reflète plus précisément la vitesse à laquelle vous roulez, pouvez-vous encore conduire le véhicule ?

Est-il illégal de conduire avec un indicateur de vitesse en panne ?

Conduire avec un indicateur de vitesse en panne est illégal dans certains États, mais, dans d’autres, ce n’est même pas une obligation légale. La seule obligation légale est d’avoir un indicateur de vitesse qui fonctionne et qui n’est pas obstrué. Néanmoins, conduire avec un indicateur de vitesse en panne peut vous valoir une amende.

La légalité de l’interdiction de conduire avec un indicateur de vitesse cassé semble être une question assez ambiguë.

L’ambiguïté dont nous parlons réside dans le fait que tous les États ne stipulent pas qu’il est interdit de conduire avec un indicateur de vitesse cassé, mais que vous pouvez être condamné à une amende pour cette infraction.

Cela dit, quelle que soit l’ambiguïté de la loi, le fait est que vous ne devez jamais essayer de conduire avec un indicateur de vitesse cassé en raison des risques pour la sécurité.

L’indicateur de vitesse est-il une obligation légale ?

En ce qui concerne votre voiture, de nombreuses exigences doivent être respectées, car la loi réglemente strictement les véhicules et leur conduite.

Par exemple, vous n’êtes pas autorisé à conduire un véhicule dont le compteur kilométrique est cassé, car le kilométrage est alors inférieur à la réalité, ce qui peut entraîner une fraude lors de la vente du véhicule.

Lire aussi  À quel âge peut-on conduire une moto 50cc ?

Ainsi, à cet égard, il existe certains instruments que vous pourriez vouloir examiner en ce qui concerne les exigences légales de la loi.

Plus précisément, l’indicateur de vitesse fait-il partie des exigences légales en ce qui concerne votre véhicule ?

Cela vaut la peine de se pencher sur la question, car les lois relatives à l’indicateur de vitesse varient selon les États et les juridictions.

En termes clairs et en ce qui concerne la portée générale de la loi fédérale, l’exigence de base est que votre compteur de vitesse ne doit pas être obstrué et doit être en bon état de fonctionnement lorsque vous conduisez.

Il n’est même pas nécessaire qu’il soit exact. Cependant, certains États peuvent différer en termes d’exigences.

Par exemple, certains États américains ont déclaré que l’indicateur de vitesse est un élément obligatoire de la voiture en raison des problèmes de sécurité liés à l’excès de vitesse.

Bien sûr, dans d’autres États, il ne s’agit pas d’une obligation légale, mais l’obligation de conduire avec un compteur de vitesse dégagé et en état de marche est toujours en vigueur.

Il n’y a donc aucune certitude quant à l’obligation légale d’utiliser un indicateur de vitesse, car la loi stipule seulement que vous devez conduire avec un indicateur de vitesse en état de marche et libre de toute obstruction.

À partir de là, on peut supposer que, qu’il s’agisse d’une obligation légale ou non, votre voiture doit toujours être équipée d’un indicateur de vitesse.

Puis-je encore conduire ma voiture si l’indicateur de vitesse ne fonctionne pas ?
Maintenant que vous savez que vous devez avoir un indicateur de vitesse qui fonctionne et qui n’est pas obstrué, cela signifie simplement que vous ne devez pas conduire si votre indicateur de vitesse ne fonctionne pas correctement.

Lire aussi  Peut-on conduire un scooter avec le permis B ?

Techniquement parlant, vous pouvez toujours conduire votre voiture, mais vous vous exposez à des risques de sécurité et à une amende si vous êtes pris en excès de vitesse.

Une fois de plus, nous devons revenir à la phrase passe-partout « cela dépend de l’État dans lequel vous vous trouvez ».

En effet, certains États ne considèrent pas la conduite avec un compteur de vitesse cassé comme illégale, mais seulement comme une infraction pouvant entraîner une amende. D’autres, en revanche, considèrent l’acte de conduire avec un indicateur de vitesse cassé comme illégal pour des raisons de sécurité.

À partir de là, vous pouvez voir comment la question de la conduite avec un compteur de vitesse cassé peut être un peu trop ambiguë pour être résolue car elle dépend vraiment de l’État dans lequel vous vous trouvez.

C’est à vous d’examiner cette question, car certains États considèrent la conduite d’une voiture avec un indicateur de vitesse cassé comme un acte illégal.

Illégal ou non, le fait est que nous ne vous recommandons pas de conduire votre voiture si son indicateur de vitesse est cassé.

Le fait que vous puissiez conduire votre voiture avec un indicateur de vitesse en panne n’est pas une raison pour laquelle vous DEVRIEZ la conduire. En effet, plusieurs questions de sécurité sont en jeu.

Certains États ne considèrent pas la conduite avec un compteur de vitesse en panne comme illégale tant que vous respectez la limite de vitesse.

Donc, techniquement, si vous conduisez en dessous de la limite de vitesse parce que cela a déjà été intégré dans votre mémoire musculaire, il n’y a aucune raison pour qu’un agent vous arrête.

Lire aussi  À quel âge peut-on conduire une moto 50cc ?

Mais que vous ayez ou non l’habitude de savoir à quelle vitesse vous roulez, ne tentons pas le sort.

Il est toujours possible que vous dépassiez la limite de vitesse et que vous perdiez le contrôle de votre véhicule.

Lorsque cela se produit, nous ne pouvons que souhaiter que vous et tous ceux qui vous entourent soient en sécurité.

Ainsi, dans un sens, votre compteur de vitesse devient une mesure autorégulatrice de la vitesse à laquelle vous allez, car vous serez toujours conscient de votre vitesse.

Puis-je recevoir une amende si mon indicateur de vitesse est cassé ?

Cela dit, vous pouvez recevoir une amende si votre compteur de vitesse est en panne, surtout si un agent vous surprend.

Cela se produit généralement en cas d’excès de vitesse, car les agents ne vous arrêtent normalement pas pour avoir détecté que votre compteur de vitesse est cassé.

Il n’existe aucun moyen pour eux de savoir si votre compteur de vitesse est cassé ou non sans vous arrêter.

Par conséquent, si vous êtes pris en flagrant délit d’excès de vitesse, vous risquez de vous faire prendre pour deux infractions.

La première est l’excès de vitesse et la seconde est la conduite avec un instrument cassé.

Bien sûr, une fois que vous êtes arrêté, l’agent ne peut pas savoir que votre compteur de vitesse est cassé car il peut revenir à zéro lorsque vous vous arrêtez.

La seule façon pour l’agent de police de savoir avec certitude qu’il est cassé est que vous lui disiez que vous ne saviez pas que vous rouliez au-dessus de la limite de vitesse à cause du compteur cassé. Dans tous les cas, vous allez recevoir une amende.

Vous avez aimé cet article ?
Suivez-nous sur Facebook
Newsletter
jbouteiller facebook
Articles populaires